[PODCAST] Choisir un enseignant, mon point de vue

On ne s’arrête plus !!! Après le premier podcast, la première vidéo… On continue sur cette lancée de formats variés pour vous offrir un contenu plus facile et plus accessible que la lecture sur écran (qui fait en plus assez mal aux yeux, il faut l’admettre).

Dans ce podcast, je donne mon point de vue sincère sur les critères de sélection d’un bon enseignant. Je ne détiens aucune vérité et j’insiste sur le fait qu’il s’agit d’un témoignage, d’une opinion, et pas d’une réponse affirmative.

N’hésitez pas à donner vos propres critères de sélection d’un bon prof en commentaire 🙂

Cliquez simplement sur “play” pour l’écouter.

 

Partager l'article
  •  
  •  

10 thoughts on “[PODCAST] Choisir un enseignant, mon point de vue

  1. J’approuve complètement tout ce que tu dis sur les profs et l’enseignements !
    J’ai eu la chance de tomber sur la perle rare en horsemanship et c’est incroyable.
    Elle utilise beaucoup la notion de “dépassement de soi / sortir de sa zone de confort” et je trouve que c’est une notion très intéressante à utiliser en tant qu’enseignant, qui m’a vraiment aidé à comprendre ce qu’elle m’expliquait et à me remettre en question ! 🙂

  2. Comme tu le dis si bien……
    mieux vaut un bon coach sans diplôme
    qu’un moniteur (BPjeps ou autre) qui ne vaut rien et ne se remet jamais en question 😉

    Et c’est bien dommageable qu’en France on s’arrête uniquement à des diplômes sans valeur.

    Et me concernant, le critère majeur qui me ferra choisir telle ou telle personne : c’est celui/celle qui ne braille pas au milieu d’une carrière 😉
    => on peut enseigner correctement sans crier !!

    1. Alors là Gaëlle, tu soulignes un truc avec lequel je suis d’accord à 2000%… C’est pour ça que j’ai acheté des oreillettes pour mes cours, notamment montés, sinon j’ai l’impression de beugler et je trouve ça désagréable pour tout le monde !

  3. Génial ! C’est très bien dit, et puis un diplôme (dans le cheval ou ailleurs) n’est jamais gage de qualité !
    J’ajouterai que le bon coach c’est aussi celui qui respecte notre vitesse de progression. Nous faire sortir de notre zone de confort c’est génial, nous envoyer beaucoup trop loin beaucoup trop vite, ça freine une progression ! Le bon coach est aussi très à l’écoute 🙂

  4. Bien d’accord avec toi. Encore faut-il savoir où chercher la perle rare (oui, je suis un peu paumée en ce moment 😉)
    Donc prochain podcast: comment s’y retrouver parmi la jungle des méthodes équestres et trouver celle qui nous correspond? 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *