Moodboard (inspiration du moment) : dressage classique de légèreté

Connaissez-vous Pinterest ? Ou Tumblr ? Tous deux sont des réseaux sociaux consacrés uniquement aux “moodboards“, ou tableaux d’inspiration.

Nous sommes tous portés par certaines disciplines, certaines figures, certains personnages, certaines méthodes, qui nous inspirent plus que les autres pendant un temps donné. Pour celles et ceux qui suivent ma page Facebook, en ce moment, je suis tout le temps sur des vidéos de dressage classique, de légèreté, le BEAU dressage, celui qui me fait rêver.

Je vous propose donc un Moodboard dressage de légèreté 😉 en vidéos d’abord…

Philippe Karl et Odin, premier ibérique à entrer au Cadre Noir. Pour les rênes de bride, je reste mitigée, car je ne comprends pas l’utilité de cet outil, vu la finesse que l’on peut obtenir avec un mors de filet.

Anja Beran, un extrait de DVD. Elle a appris auprès de maîtres portugais.

Emeline Feltrin, autodidacte, qui prouve qu’on peut y arriver sans mors et avec un cheval 100% zen.

J’ai aussi vu une splendide vidéo que je ne peux malheureusement pas partager. Il s’agit d’une vidéo de Clicker Training (Renforcement positif), venant d’Alexandra Kurland. Elle donne cours à une élève avec un ibérique… C’est très, très beau, tout y est ! Le mental, le cheval qui est très disponible, et la technique, la légèreté, bref, un vrai régal et je suis terriblement frustrée de ne pas pouvoir partager ça !

Et en images ensuite.

Moodboard dressage classiqueParmi ces images : Anja Beran, Anna Marciniak, cavalière de dressage ayant pour base de travail le clicker (renforcement positif), Alizée Froment, Philippe Karl, Karen Rohlf, instructrice Parelli et cavalière de dressage, Emeline Feltrin, Uta Gräf.

Partager l'article
  •  
  •  

3 thoughts on “Moodboard (inspiration du moment) : dressage classique de légèreté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.