A propos

Bonjour ! Je m’appelle Pauline Barbier.

Laissez-moi vous raconter brièvement mon histoire. Je suis cavalière professionnelle et enseignante. J’ai démarré ce blog en étant une petite amatrice en quête d’un mieux-être pour ses chevaux… La vie est faite de telles surprises et aventures, que j’ai finalement terminé par devenir professionnelle.

Après Paris, Angers, puis Bruxelles ; après des études en communication politique ; après des essais plutôt décevants en lobbying des ONGs ; après un premier poney, une jument de trait qui a tout bouleversé… J’ai découvert le horsemanship, ou “équitation éthologique” en France.

Il fut un temps où j’ai frôlé les points de vue extrêmes, cependant, ma carrière professionnelle m’apprend à prendre du recul ainsi qu’à garder les pieds sur Terre. Si la moi d’il y a 5, 6 ans apprenait qu’un de mes chevaux était ferré et que tous dormaient la nuit au boxe, elle serait déshonorée !

Je suis une mordue d’apprentissage. J’adore ça. Je lis énormément, je consomme un nombre de ressources incalculable pour enrichir ma pratique équestre et mon enseignement. J’ai passé beaucoup de temps à puiser tout ce que je pouvais du Parelli Natural Horsemanship, notamment en me formant aux côtés d’Aurélie de Mévius (Aquila Farm). J’ai ensuite pris soin d’apprendre et de rester à jour quant aux lois de l’apprentissage, de garder un pied dans les dernières études sur le comportement, la psychologie et l’ethos du cheval.

En parallèle, j’ai toujours été une amoureuse du dressage, de cette discipline en or dans laquelle chaque micro paramètre compte. Mon parcours dressage est teinté de multiples enseignants aux approches variées qui ont enrichi mon équitation, chacun à leur façon. Je dévore tout ce qui parle de biomécanique équine, tout ce qui s’intéresse à l’athlète équin et au respect de son fonctionnement inné. Je m’inspire de tous les grands cavaliers de ce monde, pour mieux monter chaque jour.

J’aime prendre le bon de chaque monde. Je crois qu’il y a du très bon partout : il suffit de le voir, de l’extraire et de se l’approprier pour créer quelque chose de nouveau.

C’est l’ambition de ce projet, ce blog, D’un Cheval L’autre. C’est la narration du passage d’une certaine vision du cheval à l’autre, d’une transition vers une conception nouvelle du cheval. J’ai le désir profond de lier les Mondes du Cheval, non plus de les opposer éternellement, dans le but unique de rendre les chevaux, et leurs humains, heureux, en harmonie.

Aujourd’hui, je dédie chaque minute de ma vie à la mission suivante : créer un pont entre le monde des sports équestres et le monde du horsemanship.

  • J’ai notamment fondé The Tack Room, plateforme de cours vidéo équestres, dans cet objectif d’atteindre le plus grand nombre.
  • J’enseigne en cours, ainsi qu’en stage, partout.
  • J’entraîne des chevaux mis au travail chez moi pour des problématiques spécifiques.
  • Je fais également du coaching vidéo.

Merci d’avoir lu mon histoire. Ce n’est que le début d’une belle aventure.

 

Pour me contacter :

Vos retours et vos commentaires sont les bienvenus !

* indique un champ requis

6 thoughts on “A propos

  1. A lire également absolument !!! Pierre Pradier 😉 et je voulais te faire prendre conscience au cas où !! Parelli n’a rien inventé !!! ce sont des méthodes q certains cowboys avaient appris des Indiens d’Amerique du Nord avant q ceux-ci ne soient pour la plupart exterminés… méthodes vendus aujourd’hui après merchandising !!
    A part ça… Tu voudrais pas m’épouser par hasard !!??!!! ;))
    Bien à toi,
    J.

    1. Hahaha évidemment que Parelli n’a rien inventé, il a appris lui-même auprès de Tom Dorrance et Ray Hunt, qui eux-mêmes ont appris ça ailleurs… Mais effectivement, c’est bon de le préciser ! Ce que Parelli a créé, c’est une vulgarisation hors-pair de la méthode et une très bonne pédagogie. Sans compter le marketing, qui c’est clair, leur rapporte un gros paquet… 😉

      Pradier est sur ma liste, je sais, c’est ma principale lacune ! Promis je vais le lire très vite !
      Merci pour ton commentaire 😉

  2. bonjour Madame, je me permets de vous contacter car je suis une ancienne élève de Monsieur Josse, 1999, et je cherche à le joindre depuis un certain temps. Savez-vous où le contacter ?
    En vous remerciant, Cordialement, Dominique Marchand.

  3. Merci pour cette belle et généreuse initiative !
    Je me joins totalement à cette idée de créer un réseau d’échanges entre personnes pouvant avoir autant de pratiques et disciplines équestres diverses, partageant quelques valeurs fondamentales basées sur le respect du vivant, soucieux du bien être du partenaire et compagnon cheval, à la recherche d’une harmonie entre humains et chevaux, et décliner ces valeurs sous toutes les formes.
    Bonne continuation et longue vie à cette belle et grande idée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.