Les 4 Savvys… C’est quoi ?

Je rencontre régulièrement des cavaliers plutôt “classiques” qui n’ont aucune idée de qui est Pat Parelli, et qui n’ont pas du tout envie de savoir ce que font ces drôles de propriétaires avec leur licol “éthologique” et leurs exercices ennuyeux. Cependant, ils m’appellent quand même, car ils rencontrent un problème… Comme ils sont intelligents, ils font preuve de bon scepticisme et tentent une autre méthode. Parmi d’autres conseils, comme celui de travailler à pied, j’en parle ici, ou de pratiquer les 7 jeux de Parelli, je leur parle systématiquement des 4 Savvys de Pat Parelli.

www.keepcalm-o-matic.co.uk

Et là, je sens que le cerveau doit déjà assimiler trop de nouveauté.

Alors voilà : à quoi servent les 4 Savvys ? Que sont-ils ? Pourquoi je bassine tout le monde avec ça ?

  1. Savvy 1 : Online / en longe
  2. Savvy 2 : Liberty / liberté
  3. Savvy 3 : Freestyle / monte sans contact
  4. Savvy 4 : Finesse / monte avec contact

PARTIE 1 : Les Savvys du travail à pied

  1. Savvy 1 : Online, en longe

IMG_9348

C’est le tout premier point de départ de l’éducation de votre cheval. Vous êtes équipés d’un licol en corde, qui peut être bien plus confortable qu’un licol plat car il est très très léger, mais aussi bien plus inconfortable si le cheval pousse contre puisque la corde est fine. Vous êtes équipés également d’une longe de 3,7 mètres (plus tard celle de 7 mètres, et enfin un lasso) avec un mousqueton : elle plus longue qu’une longe classique, ce qui permet d’être plus loin de son cheval, et donc bien plus en sécurité. Le mousqueton est plus lourd, ce qui permet d’être bien plus précis et également d’être plus ferme si besoin. Comme tous les outils, il faut faire preuve d’intelligence, car cet équipement peut devenir aussi dangereux qu’un rasoir entre les mains d’un singe… Combien de bêtises peuvent être observées avec des gens abusant de fermeté !

_MG_2871

Ce Savvy se travaille bien entendu avec les 7 jeux de Parelli, qui sont déclinables en des centaines d’exercices dans tous les 4 Levels. On met en place une communication en gardant la longe comme lien de sécurité. Cela permet de plus encadrer le cheval au départ.

2. Savvy 2 : Liberty, en liberté

_MG_2913

C’est le premier Savvy qui fait rêver les foules… Aaaaah, ce rêve de “complicité”, de “fusion”, la “preuve” d’une relation incroyable, etc… Beaucoup de dérives sont à noter, toutefois, car la liberté, c’est comme la longe ou monter : ça se travaille, ça se construit, et parfois, des chevaux font des choses incroyables en liberté en étant totalement contraints. C’est l’étape où votre travail Online / en longe commence à être très bon : vous pouvez donc enlever le licol et la longe, et répéter le même genre d’exercices qu’en longe. Seulement, ici, vous allez être obligé de vous rendre intéressant et confortable pour votre cheval : sinon, il a le choix de partir loin de vous, de se “déconnecter”.

En liberté, il ne reste que la vérité.

Cette citation qu’on entend dans tous les stages étho et spectacle du monde, j’aimerais la nuancer très fortement : SI on travaille de façon à VRAIMENT laisser la liberté de CHOISIR au cheval, alors oui, c’est totalement vrai. SI on travaille de façon à renforcer négativement un cheval qui se déconnecte, pour qu’il reste connecté, alors NON, ce n’est PAS de la liberté !!! Puisque vous ne laissez PAS de choix au cheval…

Pour ceux qui ne rêvent pas de liberté sur la plage : quel est l’intérêt de ce travail ?

Techniquement, il permet d’affiner considérablement votre langage corporel, votre lecture de votre cheval, il vous permet de mieux comprendre ce que votre cheval aime, et veut, de mettre en place des stratégies un million de fois plus abouties pour vous rendre intéressant, pour que votre cheval aime ce que vous proposez. Et c’est applicable après dans n’importe quel domaine ! Mieux comprendre votre cheval, c’est la clé de 80% des solutions en termes de performances, de santé, de comportement.

Personnellement, la liberté envoie généralement des bonnes droites dans l’égo (et ça, les gens de chevaux ils en ont bien besoin). Vous allez toujours faire face à deux chemins : soit vous changez pour améliorer votre relation avec votre cheval, soit vous vous obstinez et vous trouverez des tonnes d’excuses pour ne pas changer (mon cheval n’aime pas la liberté, je n’aime pas la liberté, mon cheval est compliqué, il a un sale caractère, il n’est pas obéissant, etc.).

Un bon exemple de liberté (validé car je les connais bien ces deux-là)

PARTIE 2 : Les Savvys du travail monté

3. Savvy 3 : Freestyle, ou la monte sans contact

img_0512

Celui-là aussi, il peut faire rêver les foules. Il peut aussi rebuter complètement des cavaliers de dressage qui ont beaucoup de mal à supporter qu’on laisse le cheval gérer son corps tant bien que mal. Il s’agit de monter sans contact, généralement on monte avec le licol en corde, rênes lâches ou molles, voire sans rênes, voire carrément simplement avec une cordelette ou sans rien.

Quel est l’intérêt, en dehors des photos spectaculaires à poster sur Facebook ? Le Freestyle force à travailler – encore – notre communication en selle via notre langage corporel. Ça suffit, l’équitation dans les mains… Vous allez devoir prendre conscience de l’impact de tout votre corps : la répartition du poids dans vos fesses, l’inclinaison de votre buste, l’orientation de votre regard, la tension ou la relaxation dans votre corps, la place de vos jambes. Tout cela a un impact sur votre cheval, sur la façon dont il perçoit vos demandes : fini, les batailles pour tourner, ou pour freiner. Vous allez apprendre à gérer votre corps pour mieux apprendre à apprendre à votre cheval.

_MG_2934

Le Freestyle met en place une communication de base sécurisante en selle. Il responsabilise le cheval, ce qui stimule son cerveau et son intelligence – mieux ça qu’un bête robot, non ? Depuis que j’ai testé le Freestyle il y a quelques années, je considère qu’il s’agit de la base absolue essentielle avant d’attaquer un travail plus classique de gymnastique.

4. Savvy 4 : Finesse, ou la monte avec contact

_MG_2952

Finalement, ce Savvy est un peu comme du dressage. On met en place les codes de la gymnastique du cheval. En plus des bases de communication mises en place en Freestyle, on travaille cette fois ci sur la forme du corps du cheval : sur son équilibre, sur sa musculature, sa posture, etc. La Finesse, c’est l’aboutissement des 3 précédents Savvys. Et c’est le point de départ de la spécialisation, de l’entraînement classique vers une discipline que l’on préfère.

_mg_1865

Partager l'article
  •  
  •  

2 thoughts on “Les 4 Savvys… C’est quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.