La posture de votre cheval est un miroir…

Pour une fois je vais essayer de faire un article le plus synthétique possible (c’est dur pour moi, vous devez vous en rendre compte 😛 ).

Constat 1 : rares sont les cavaliers réalisant l’impact systématique de leur posture sur celle de leur cheval.

Constat 2 : rares sont les cavaliers réalisant à quel point n’importe quel être vivant est assymétrique et tordu, humains compris (surtout les humains, en fait).

Constat 3 : nombreux sont les cavaliers d’étho travaillent peu sur la conversation posturale à cheval, mais se focalisant uniquement sur la conversation mentale au travers de techniques de conditionnements (renforcements négatifs et/ou positifs).

Constat 4 : pourtant, ces mêmes cavaliers d’éthos apprennent que les chevaux sont d’une sensibilité inouïe au mouvement et au langage corporel, dans le travail à pied (longe/liberté).

***

Un peu de bobologie personnelle

Je fais beaucoup de sport. 1 séance cardio par semaine, 3 à 4 séances de renforcement musculaire, et 1 séance de Yoga occasionnelle (ça c’est dans l’idéal haha). A cela, on ajoute beaucoup d’équitation. Avant, je courrais énormément, j’ai même déjà fini un semi-marathon. Je mange super sain, bref : je fais très attention à mon corps, je lui demande beaucoup de choses et au fur et à mesure de ma progression, j’en apprends pas mal sur lui aussi.

Hier, je rencontre une podologue, pour voir un peu si mes pieds ne souffrent pas de conséquences d’une mauvaise posture ou d’un impact négatif, notamment en courant. J’avais des douleurs ponctuelles et temporaires au genou, à la cheville et à la hanche. J’ai tenté de changer de chaussures, d’essayer des semelles… Les séances d’ostéo n’y ont rien fait non plus… A cheval, j’ai une douleur récurrente sous le genou gauche, et au niveau de mon épaule gauche.

La podologue m’explique tout simplement :

  • j’ai l’épaule gauche plus haute que la droite
  • j’ai la hanche gauche plus haute que la droite
  • j’ai légèrement les genoux en X

=> Donc sous la rotule, le tendon où le quadriceps s’insère est légèrement dévié vers la gauche, au lieu d’être bien droit, à cause des genoux en X mais également à cause de ma posture assymétrique à partir du bassin jusqu’à l’épaule. Les impacts répétés, les forces exercées trouvent le point faible en ce point précis, sous la rotule, ce qui donne un syndrome rotulien classique.

=> Le syndrome rotulien est causé par la posture (+ une structure propre des genoux en X), et le syndrome rotulien entretient la posture : pour soulager le genou, je vais encore plus me tordre dans le haut du corps.

***

Quel rapport avec les chevaux ?

  • mes assymétries naturelles entraînent des conséquences : j’aurai toujours plus de mal à reculer ma hanche et mon épaule gauche.
  • Or, les chevaux souffrent (ou jouissent, tout dépend de si vous vous appelez Pauline Barbier ou Alizée Froment 😛 ) du moindre micro impact de votre posture lorsque vous êtes en selle. Ils sentent TOUT, c’est exactement comme à pied (ce qui est différent de : “ils réagissent”, attention… La réaction, la réponse, c’est aussi un conditionnement !)

Mes assymétries expliquent plein de situations dans lesquelles je dois faire preuve de tolérance :

  • Galoper à main droite nécessite que j’avance mon côté droit et que je recule mon côté gauche. On a vu que c’était exactement mon problème. Or, si vous suivez de loin ma progression en dressage, vous constaterez que Jazon change très souvent de pied au galop à droite. Ma prof m’a tout de suite dit de modifier ma posture. Pourtant, ça n’est pas encore un problème réglé. On ne comprenait pas trop… En fait, ça vient de mon corps, Jazon ne fait que reproduire dans son corps ce que je fais dans le mien, même involontairement !
  • Incurver son cheval nécessite d’appeler le postérieur interne en alourdissant la fesse interne, et en reculant légèrement la hanche interne. A main gauche, je dois donc reculer hanche et épaule gauche, même légèrement. Heureusement, Jazon est naturellement “trop” plié à gauche et pas assez à droite, donc je ne lui demande pas d’avoir le nez tout à fait à gauche. Mais dès que je demande une plus forte incurvation (coins, voltes de 10 mètres)… Rien ne va plus ! Explication : mon corps tordu.
  • Attention à ne pas oublier l’aspect mécanique, physique, postural de l’équitation ! Quand on monte à cheval, on parle évidemment à la tête, mais inévitablement, on parle au corps aussi !

***

Cheval-miroir… Surtout dans votre langage corporel !

Pas que je sois fan de la première heure, mais Elisabeth de Corbigny dit que les chevaux sont les champions du monde du langage corporel.

Elle a raison à 2000%. Je n’ai jamais rencontré des êtres vivants doués d’une telle finesse de lecture, d’une telle sensibilité au mouvement, à la gestuelle. Autant dans l’analyse visuelle que dans la sensation physique. Valable même pour cheval de trait – la réponse c’est tout autre chose, c’est un apprentissage.

MAIS… Attention à ne pas vouloir absolument vous entêter à répéter 10 000 fois un exercice, surtout à cheval, en vous agaçant parce que ça ne marche pas, à moins d’avoir vérifié que ça n’était pas VOUS, le problème. Le cheval miroir, c’est votre cheval qui reflète votre état mental, mais aussi physique !

On est tous assymétriques, tordus. C’est la vie. J’estime que si l’on est cavalier, on devient responsable de notre posture ne serait-ce qu’envers notre cheval. N’importe quel cavalier devrait pratiquer au moins des étirements ou une autre activité physique pour apprendre comment fonctionne son corps, avant d’exiger du corps d’un autre animal de lui offrir des performances.

Partager l'article
  •  
  •  

7 thoughts on “La posture de votre cheval est un miroir…

  1. C’est assez marrant j’ai une très jolie scoliose et finalement, les mêmes soucis que toi sur tout le côté gauche… Ce que tu dis se vérifie tout à fait lorsque je parle posture et correspondance sur le corps de ma jument (même si on fait attention à sa posture on est tordus et ça finit par se sentir…) à mon ostéo équin, qui me l’a confirmé : on est du coup dissymétriques toutes les deux pareil, avec ma Secouette !

  2. C’est fou que votre ostéo ne vous ai pas parler de votre posture, c’est une des choses les plus importante qu’on regarde en ostéo !! (normalement …) patrick chene a fait un mémoire sur le cheval centaure et explique très bien cette relation posturale homme/cheval.

      1. Complètement d’accord avec le contenu de cet article ! Reste à trouver des axes de progression pour améliorer nos propres asymétries & autres défauts. Je suis très intéressée aussi par ce mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.