Journée éthologique au Bois Helbert – épisode 2

Après le succès de notre première journée éthologique avec Delphine Laborde, nous avons décidé de répéter l’évènement. Une vraie réussite, puisque de 3 participants, nous sommes passés à 6 ! Nous avons pu profiter du soleil dans la carrière du Bois Helbert, répétant consciencieusement les exercices proposés par Delphine.

Cette fois-ci, j’étais armée de Trifine. Suite au premier cours, que j’avais du effectuer avec Jazon, j’ai répété les exercices sur Trifine, seule. Cause études, j’ai eu moins de temps à lui consacrer et nous avons encore des choses à peaufiner. Notamment le déplacement des épaules par suggestion, car je mets trop de pression.

Chasser le postérieur, au regard.
Chasser le postérieur, au regard.


Répétition de l'exercice par l'élève.
Répétition de l’exercice par l’élève.

Puis les épaules...
Puis les épaules…

IMG_8545

Légèreté dans le galop.
Légèreté dans le galop.

 

Nous avons à nouveau vu Andor, jeune garçon de 4 ans, orphelin et croisé portugais/cob. Les progrès sont bien là : il a été exemplaire, appliqué, concentré et calme. Sa propriétaire a fait un super travail depuis le cours du mois de mars.

Le sourire de Delphine en dit long !
Le sourire de Delphine en dit long !

Andor

Une fois de plus, nous avons tous apprécié les explications toujours claires et concises de Delphine.
Une fois de plus, nous avons tous apprécié les explications toujours claires et concises de Delphine.
Déplacer les épaules n'est pas l'exercice le plus simple !
Déplacer les épaules n’est pas l’exercice le plus simple !
Le calme regard d'Andor.
Le calme regard d’Andor.

IMG_8215

Nous avons rencontré un joli poney mérens bien plus avancé dans le travail que nos chevaux, mais très (trop) calme et difficile à stimuler. Il a notamment travaillé le jeu de la conduite.

La conduite par l'arrière.
La conduite par l’arrière.

IMG_8329

Travail du déplacement latéral.
Travail du déplacement latéral.
Récompense gratouilles très appréciée.
Récompense gratouilles très appréciée.

IMG_8422

Deux nouveaux stagiaires parfaitement débutants en la matière nous ont rejoint cette fois-ci. L’un travaillait Rose, mulassier poitevin de 8 ans, dont l’éducation n’a pas vraiment été approfondie… L’autre travaillait son magnifique Wabi, frison de 14 ans à la longue expérience et que rien ne perturbe.

Le port de tête toujours aussi élégant du frison...
Le port de tête toujours aussi élégant du frison…
Rose et Dominique.
Rose et Dominique.
Delphine, chassant le postérieur de Wabi au regard.
Delphine, chassant le postérieur de Wabi au regard.
Virginie et Wabi.
Virginie et Wabi.

Elodie et Darissime, pur-sang anglais réformé, joueur et très malicieux, ont aussi fait de gros progrès.

Darissime, superbe dans sa robe d'été.
Darissime, superbe dans sa robe d’été.
Travail du reculer par sensation.
Travail du reculer par sensation.
Chasser le postérieur, sous l'oeil attentif de Delphine.
Chasser le postérieur, sous l’oeil attentif de Delphine.
Elodie et Darissime.
Elodie et Darissime.
Darissime qui ne peut s'empêcher d'aller croquer la cuisse de Trifine, qui tente de se rouler tranquillement...
Darissime qui ne peut s’empêcher d’aller croquer la cuisse de Trifine, qui tente de se rouler tranquillement… Notez l’oeil de Trifine…

Nous tenterons d’organiser à nouveau un tel stage avec Delphine cet été à la Pension du Bois Helbert. N’hésitez pas à les contacter ici si cela vous intéresse 😉

Partager l'article
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.