J’ai testé… Le spray anti-mouche de Vital Herbs

Hello Internet ! Mes privilèges de “blogueuse” m’ont donné l’accès au spray anti-mouche de Vital Herbs, gentiment envoyé par la selle Le Paturon qui m’avait déjà été recommandée. Je vous donne mon retour 100% transparent et sincère !

1ère impression : ça sent MÉGA bon

Bon, on va pas se mentir, j’ai acheté beaucoup de produits anti-mouche et je suis systématiquement déçue non seulement de leur efficacité, mais également de leur composition, sans parler de l’odeur… J’ai testé beaucoup d’Emouchine type huile d’os et compagnie dont l’odeur est très rarement agréable et l’efficacité  limitée.

Ici, première impression, je trouve (c’est très personnel) que ça sent hyper bon… C’est vraiment agréable et pas négligeable même si, on est d’accord, ça reste secondaire.

2ème impression : la composition a l’air correcte

Voici ce que vous trouverez sur le site du Paturon et également de Vital Herbs.

14 huiles essentielles dont :

– Mentha x piperita

– Eucalyptus

– Cannelle

– Lavande officinale

– Solvant non chimique

L’étiquette détaille tout cela, pas de mauvaise surprise. Attention à faire toujours attention avec les huiles essentielles qui peuvent être mal supportées par certaines peaux, mais ce produit me semble assez soft. Aussi, j’ai vérifié, mais il me semble que le produit ne contient aucune huile essentielle photosensible – autrement dit, qui pourrait faire rôtir le nez rose de Caramel au soleil. =) Bon point pour les chevaux vivant en prairie.

La composition est donc 100% naturelle, ce qui est, de mon point de vue, un très bon point, surtout que les produits anti-mouche sont souvent utilisés quotidiennement à la belle saison.

3ème impression : ça marche pas si mal !

Cette année, nous avons eu une invasion de taons en Belgique assez fameuse et pas très appréciée. J’en suis venue à couvrir Trifine avec une couverture Bucas anti-mouche, tellement elle rentrait de prairie gonflée de piqûre et très énervée… Pendant cette période-ci, je couplais anti-mouche et couverture même pour monter. L’anti-mouche ne suffisait pas – mais attention, je pense qu’on faisait partie des coins de Belgique où c’était vraiment très anormal et très violent.

La période des taons s’étant calmée, maintenant, seul l’anti-mouche suffit. J’observe une nette différence quand j’en mets et quand je n’en mets pas, mais ça ne veut pas dire qu’aucune mouche ni taon ne viendra. De temps en temps, y’en a un assez fort pour se boucher le nez sous la tentation de piquer du poney =) mais l’efficacité n’est pas discutable, il y a clairement un avec spray / sans spray.

J’ai acheté un autre anti-mouche chez Décathlon (naturel également), qui non seulement pue terriblement mais en plus est bien moins efficace.

4ème impression : ça dure assez longtemps

J’ai lu sur l’étiquette que Vital Herbs recommande d’en mettre tous les jours plusieurs fois pour chevaux au travail, je suppose à cause de la transpiration, et seulement une fois par jour pour les autres.

Ben en fait, Trifine qui ne bosse plus à cause d’une déchirure ligamentaire, n’en a qu’une fois par jour… Et le lendemain elle sent toujours bon ! Donc je suis même passée à une fois sur 2 et elle était nettement moins dérangée.

Bilan : rien de magique mais un très bon produit quand même

On ne se mentira pas : les mouches et les taons, y’en aura quand même un peu. Mais le confort apporté aux chevaux est clair et vaut le coup de mon point de vue. J’apprécie que le produit n’attaque pas mes chevaux avec des composants agressifs et/ou chimiques. Le Fly Away Spray est donc validé 😉

 

Partager l'article
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.