[DRESSAGE] Cours avec Audrey Blaü (5) – Un travail d’orfèvre

Fin mai 2016…
Mon cours a été encore une fois passionnant, mais wow, là mon égo est au plus bas qu’il puisse être… Après je pense que c’est un phénomène positif, ça me remet à ma place, ça m’apprend l’humilité, mais c’est vrai que je prends cher là ! En plus j’ai senti pendant les 3/4 du cours que je me tenais très très mal, l’horreur Razz

Le niveau de compétence de cette prof est tel que chaque petit détail des bases semble à refaire. C’est à la fois super intéressant et super frustrant… Je me sens vraiment nulle quoi ! Je plains ce pauvre poney qui se trimballe un boulet en permanence ! Bref, j’essaye de rester positive au max, de me battre pour être meilleure et pour aider ponito…

On a retravaillé le galop à droite, pour corriger ce problème de changement de pied systématique, qu’apparemment, je demande… Donc à garder en tête : ma hanche droite avancée, mes hanches tournées vers l’extérieur, jambe gauche reculée pour garder les hanches à l’intérieur, PAS de contact à droite, juste prendre relâcher légèrement pour amener le nez à droite en gardant le contact sur la rêne gauche… Tout un programme, que j’ai eu bien du mal à réaliser correctement. Mais on a réussi !

Globalement, j’ai réussi pendant ce cours à plus penser “jambes” avant “mains”, mais Jazon était lourd à la jambe, il avait pas envie de gainer du tout…. Assez désagréable ! Mais je crois qu’on va devoir passer par là et beaucoup récompenser les moments corrects !

On a quand même, et ce plusieurs fois eu de très bonnes foulées, bon pas du même niveau qu’au dernier cours (mais là il était beaucoup plus tonique qu’hier aussi), mais de bonnes foulées vraiment très correctes quand même. Je commence à piger comment en arriver là toute seule, ce qui est déjà pas mal, dans toute cette nullité Razz A la fin, on a trotté rênes longues. Elle m’a expliqué qu’il était prouvé que l’acide lactique s’évacuait mieux dans un petit trot qu’au pas, surtout chez les vieux chevaux. Donc trot rênes longues, ponito trottait vraiment très bien, actif et laxe, parfait…

Puis Jazon me collait à fond après le cours, il voulait pas me lâcher au pré, donc ça va, il m’en veut pas de faire tout ce sport Razz

Hâte d’être au prochain !

 

Partager l'article
  •  
  •  

One thought on “[DRESSAGE] Cours avec Audrey Blaü (5) – Un travail d’orfèvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *