[DRESSAGE] Cours avec Audrey Blaü (3) – Actif !

19 avril 2016 : résumé de mon 3e cours avec Audrey en dressage 
La séance était juste DINGUE !
J’ai eu des sensations incroyables, et Audrey m’a encore prouvé qu’elle respectait les chevaux, ce qui m’a nouvellement rassurée

En fait, on échauffe tout de suite dans un trot enlevé actif, en cherchant progressivement la montée du dos en jouant entre rêne externe et jambe interne. Tout doucement, mais l’activité prime. On galope assez vite, après 2-3 huit de chiffre à chaque main.
Cette fois, Jazon été assez raide à main gauche : Audrey a constaté qu’il avait dur dans le postérieur gauche et que donc on allait respecter son corps, et ne pas abuser avec le galop aujourd’hui. Pour elle, vu la très bonne séance datant d’il y a 2 jours, c’est sûrement encore une dose de courbatures et des étirements seraient les bienvenus. On va en faire, donc On a donc travaillé le trot : je dis “on”, parce que purée, j’ai fait du sport ! Pourtant je suis pas mal sportive mais là ça m’a calmée Razz l’idée, c’était de gagner une meilleure souplesse du dos, remplir la charnière lombo-sacrée, en activant l’engagement et la flexion de nuque.
Donc on a beaucoup travaillé la réponse à la jambe interne. Elle était correcte, mais comme il avait du mal, il résistait un peu. On a travaillé sur la position de mon dos, au trot assis, bien planter les fesses, suivre le dos avec une assiette propulsive mais bien collée à la selle, nombril droit entre les oreilles, abdominaux gainés, tout en contrôlant la rectitude, la réponse à la jambe interne, et les résistances dans la rêne externe…

Le dressage, cette discipline aussi physique d’intellectuel. Y’a un moment, je me suis demandée si j’allais tenir encore longtemps. Mon cerveau qui fumait et mon corps entier qui flageolait, y’a un moment où j’arrivais plus à réfléchir et je suivais juste les indications d’Audrey.

Puis j’ai pensé à Shia. J’ai rassemblé mes esprits. Merci Shia.

En mode Shia Labeouf

Le résultat est sans appel : quand Jazon fonctionne, ça secoue !!!…
J’étais vite cuite Razz

Aussi, quand Jazon fonctionne : une légère vibration dans la rêne externe et pof, belle flexion de nuque avec un poney bien souple, fort, tendu. L’énergie va vers le haut. Et moi je dégouline 😛

On est toutes les deux d’accord sur le fait que les résistances de Jazon ont l’air d’être principalement dues à un peu d’incompréhension par rapport au mors. On voit bien que j’ai changé plusieurs fois d’approches et qu’il sait plus trop comment gérer. C’est d’ailleurs pour ça qu’en Freestyle, en cordelette, j’ai une flexion de nuque dès qu’il se tient bien dans le dos…
Mais pour aller plus loin dans l’abaissement des hanches, le mors sera clairement plus fin qu’une cordelette (chacun son opinion, j’ai déjà donné la mienne ici).

En tout cas, il PEUT fonctionner très fort, je n’avais jamais jamais senti ça avec lui.
Au galop, c’était bien bien mieux. Bizarrement, à gauche ça va mieux qu’à droite, alors qu’au début c’était à gauche la galère…

On a aussi fait quelques EED, rênes dans une main, puis les deux rênes dans les deux mains, pour me focaliser sur l’assiette et les demandes des jambes plutôt que celles des mains. On a à nouveau fait quelques têtes au mur et des demi-tours sur les hanches.

En bref : ACTIF !
Pour elle, je lui fais mal en voulant aller plus doucement pour avoir un trot assis confort. Là, faut plus d’activité, pas plus vite mais plus actif.

 

Le premier cours avec Trifine et la quatrième séance avec Jazon viendront 🙂
Partager l'article
  •  
  •  

One thought on “[DRESSAGE] Cours avec Audrey Blaü (3) – Actif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *