L’athlète heureux… Cavalcade des Blogs #39, le récapitulatif !

Pour ce mois d’Octobre, j’invitais les blogueurs à parler de leur définition personnelle de “l’athlète heureux”. Un thème a priori délicat, mais 12 blogueuses se sont tout de même prêtées au jeu !

Voici une synthèse des participations, dans l’ordre chronologique 🙂 ! Les participantes se rejoignent toutes sur un point : l’équitation est un sport que l’on fait à deux, l’objectif est que le plaisir soit partagé.

  • Lisa de Pretty Riding dresse un tableau central autour de la notion de bonheur : en prenant l’exemple de son joli Bingo, elle s’attache à multiplier les efforts en termes d’hébergement de son cheval, et de modes d’apprentissage (elle évoque les 4 cadrants, R-, R+, etc).
  • Nathalie du blog Les Supers Cavaliers tisse sa définition de l’athlète heureux en prenant pour angle : le cavalier ! Eh oui, le cavalier est censé être un athlète, et doit donc entretenir son corps, son mental, et faire preuve d’une hygiène de vie de sportif. Nathalie met l’accent sur l’importance de l’entourage du cavalier de compétition, ainsi que sur son organisation.
  • La blogueuse Pony Driver rappelle la dualité de la notion d’athlète heureux, puisqu’en équitation : il y en a deux ! Cet article plein de franchise et d’honnêteté insiste sur la justesse du cavalier, l’importance de l’adaptation du matériel, tout en nuançant… Un cavalier parfait, est-ce que cela existe vraiment ? Pas si sûr. La blogueuse souligne également que le plaisir doit rester la base de tout sport.
  • Paresse & Caresse démarre son article sur les chapeaux de roue avec une critique de l’illogisme du traitement du cheval de loisir versus du cheval de sport. Elle évoque l’hébergement en première condition de base du bien-être du cheval sportif. En second lieu, elle rappelle l’importance de l’adaptation du matériel et également des soins. Enfin, elle évoque les bénéfices d’un travail varié, pour solliciter le cheval de façons ludiques et différentes de la routine habituelle.
  • D’un Cheval l’Autre : j’ai bien entendu voulu répondre à la thématique moi-même, puisque c’est une notion au centre de ma philosophie de Femme de Cheval. J’y réponds en vidéo, où j’évoque l’hébergement bien sûr, mais également l’amélioration des capacités physiques du cheval comme faisant partie de son bien-être d’athlète heureux :
  • Philosophie Cavalière discute de l’application-même du mot “athlète” au cheval, évoquant l’anthropomorphisme qui en découle, préférant à sa place prendre la notion de “sportif”. Elle discute la difficulté d’affirmer si un cheval est “heureux” ou non, en mettant l’accent sur l’importance d’écouter son cheval en premier lieu, comme un mantra qui berce sa vie de cavalière au quotidien.
  • La Cavalière de l’Ouest discute de cette notion d’athlète heureux avec un exemple personnel à l’appui : une jument (demi-trait et blonde, elle a tout pour plaire je dis ça sans aucune subjectivité bien sûr) dont elle a géré le débourrage. Avec cette histoire, elle démontre à quel point elle a réussit à stimuler le bonheur de cette jument, qui s’est ouverte en un mois de travail avec elle.
  • Émilie du blog Cavali’Erre apporte un article très touchant, sur la gestion de l’athlète heureux un peu vieillissant. Émilie mène une réflexion spécifique au vieux cheval qui reste malgré tout actif, et ce pour beaucoup de raison : l’entretien de son corps, mais également de son bien-être mental.
  • Aliénor du blog Cheval et moi dessine avec humour un portrait double de l’athlète heureux : cheval, et cavalier, “un sportif qui s’ignore”. Elle rappelle l’importance du bien-être psychologique, mais également de la diversification des activités de notre athlète au quotidien.
  • Clémence de Horsyklop donne 10 règles d’or pour avoir un cheval au travail et heureux. Parmi celles-ci, on y retrouve l’observation, beaucoup d’amour, et des sorties quotidiennes !
  • Hue cocotte prend l’exemple de son cheval Volcan, pour illustrer des pratiques, bonnes et mauvaises – notamment, éviter de partir en balade sur des dizaines de kilomètres, sur un cheval non-préparé. Elle s’aide notamment de 10 principes qu’elle s’efforce à suivre au quotidien pour faire au mieux pour son cheval.
  • Gaëlle, du blog Cheval Facile et Oeufs, Poule & Poussin (et donc créatrice de la Cavalcade), apporte un angle original, en nous parlant des capacités hors-normes… Des poules ! Outre sa capacité à apprendre à grande vitesse et à réaliser de véritables parcours d’agility, la poule, de part sa production quotidienne d’œuf, possède un métabolisme de pointe qui fait d’elle une athlète du quotidien.
  • Laurence, du blog The Many Faces of Picasso, présente à nouveau une réflexion pleine de finesse et de nuance. Elle démontre habilement que le bonheur d’un cheval ne se résume pas à une catégorisation ferme, de méthodes ou d’outils. Elle parle de différents protocoles d’évaluation du bien-être animal, afin de mener une étude objective.

Et maintenant, place à la Cavalcade #40, lancée par Nathalie du blog Les Supers Cavaliers.

Partager l'article
  •  
  •  

6 thoughts on “L’athlète heureux… Cavalcade des Blogs #39, le récapitulatif !

  1. Merci à toi pour ce super sujet de réflexion ! Voilà une cavalcade que j’ai particulièrement aimé rédiger !

    Petite note en passant, mon blog déménage actuellement sous l’adresse suivante : http://www.ponydriver.fr/ Puis-je te demander s’il serait possible que le lien redirige vers cette plateforme et non plus l’ancienne ? ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *