Akeem Foldager, victime du scandale Andreas Helgstrand

Les réseaux sociaux sont agités depuis début avril.

Durant une démonstration aux écuries Helgstrand Dressage, terrain de jeu du controversé Andreas Helgstrand, Epona.tv était dans les environs, malheureusement pour lui. Des photos tout simplement déprimantes ont été prises, immortalisant la brutalité et l’irrespect dont le cavalier a fait preuve envers Akeem Foldager, co-propriété d’Helgstrand et de Hanne Toosbuy Kasprzak d’ECCO Shoes, un des plus gros sponsors des sports équestres. Langue bleue, bouche constamment ouverte, flancs en sale état…

Le pauvre cheval n’en est pas à son premier scandale. En effet, victime d’une maladie respiratoire Akeem était contraint à une médication lourde, ne permettant pas la compétition : qu’à cela ne tienne ! Malgré sa santé, on lui a retiré son traitement et le cheval a pu concourir.

Hanne Toosbuy Kasprzak
Hanne Toosbuy Kasprzak

La fédération danoise a “réagi”, dans les limites du conflit d’intérêt puisque son président n’est autre que le père d’Andreas Helgstrand, Ulf Helgstrand. Si un vétérinaire est intervenu pour examiner le cheval, la marge de manœuvre reste terriblement limitée. De nombreux officiels de la fédération, ainsi que Norman des Jeux Equestres Mondiaux étaient ainsi présents pendant l’évènement…

Il est très intéressant de voir que de nombreux sponsors (BMW, Passier & Sohn, Equsana...) ont lâché, tour à tour, Helgstrand Dressage, ne pouvant accepter que leur image soit liée à de tels actes. Saluons ce geste qui ne coule pas toujours de source dans le dressage actuel. Les médias suédois, danois, britanniques, ou encore allemands, spécialisés et non-spécialisés, ont relayé l’affaire… En revanche, quid de la France ? Equidia ne mentionne absolument rien, tandis que partout l’histoire fait scandale. Heureusement que sur Internet, Cheval Savoir rattrape la donne

L’histoire est loin de se terminer. L’activiste anti-rollkür Hector Carmona a fait un séjour chez la police suédoise le 10 mai dernier, suite aux accusations qu’il aurait proféré à l’encontre de Patricia Florin, qui détient des parts d’Akeem Foldager.

Ce blog n’a pas pour vocation de faire de l’info. Mon éthique me pousse cependant à communiquer sur le sujet, car il est inacceptable que de tels évènements se produisent. Le monde du dressage a un travail monumental à faire en matière de respect. Je suis triste que ses acteurs actuels en fassent un monde pourri. Encourageons les interlocuteurs comme Epona.TV à continuer de prendre leur courage à deux mains et à faire du bruit, au nom des chevaux.

Partager l'article
  •  
  •  

5 thoughts on “Akeem Foldager, victime du scandale Andreas Helgstrand

  1. Bien dit Pauline !!!! C’est innaceptable , quel irrespect … Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite avec ton super poney , gros bisous à bientôt

  2. S’il n’y avait que dans le dressage… :/
    Le cheval donne tellement à l’humain et que reçoit-il en retour ??
    90% des équitations sont pour le paraître et le faire-valoir du cavalier.
    Où est l’amour de l’animal… ?!!

    1. J’ose espérer que nous ne sommes tout de même pas à 90% de paraître dans l’équitation 🙂
      Toutefois, eh oui Florence… Tant qu’il y a des enjeux économiques, ne soyons pas dupes : les chevaux paient le prix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.